Saint-Jean-de-Losne, charmante cité bourguignonne située en bord de Saône, premier port fluvial de plaisance en eau intérieure, au passé glorieux, est aimée des peintres, des vacanciers, des touristes et des plaisanciers. Nous tenons à elle, et c'est pourquoi nous avons décidé de vous parler de son patrimoine, de son histoire, des activités culturelles, associatives et sportives qui s'y déroulent. Soyez nombreux à nous lire. Merci. Pierre Marie et Michelle Guéritey

mercredi 2 novembre 2016

Splendeur du Baroque à l’église de Saint-Jean-de-Losne dimanche 13 novembre 2016

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le concert proposé par la Schola Cantorum de Dijon le 13 novembre à 16 heures réunit deux des compositeurs les plus importants du 18e siècle Georg Friedrich Haendel et Jean Sebastien Bach.

Les qualités acoustiques et le décor du mobilier baroque de l’église de Saint-Jean-de-Losne avec son orgue historique de 1768 en font un cadre idéal pour ce concert consacré à des œuvres majeures du répertoire baroque.



Georg Friedrich Haendel né le 23 février 1685 en Allemagne, à Halle, est mort le 14 avril 1759 à Westminster. Il a reçu sa première formation musicale de Friedrich Wilhelm Zachow, (dont nous avons entendu la fantaisie pour orgue en ré majeur interprétée à l’orgue de Saint-Jean-de-Losne par Jean-Jacques Griesser lors de notre concert « orgue et trompes de chasse »)
Après plusieurs voyages à Berlin, Hambourg, Hanovre et en Italie, Haendel se fixe en Angleterre en 1712. Il devient vite célèbre comme compositeur d’opéras et organisateur de concerts.
En février 1727, Haendel sollicite et obtient la nationalité anglaise. Le roi George Ier meurt le 11 juin suivant et c'est Haendel qui compose les quatre grandioses Coronation Anthems (« Hymnes du couronnement ») pour chœur et orchestre, pour le couronnement de son successeur, George II.

Les 4 Coronation Anthems :
1-« Zadok the Priest » (« Zadok le prêtre ») est interprété depuis pour le couronnement de chaque souverain britannique :
Zadok le prêtre et Nathan le prophète oignirent Salomon pour le faire roi.
Et tout le peuple se réjouissait, et disait :
Dieu sauve le Roi, longue vie au Roi, que le Roi vive pour l'éternité 
Amen Alleluia !
(L'hymne de la Ligue des champions UEFA est un arrangement de cette pièce…)
2- « Let Thy Hand Be Strengthened »(« Que ta main soit plus ferme »)
Est une paraphrase du Psaume 89 :
La justice et le jugement sont les bases de ton trône ; la bonté et la vérité marchent devant ta face…
 Alléluia!
3- « The King Shall Rejoice » («  Le roi se réjouira »)
Utilise un texte du psaume 21 :
Yahweh, le roi se réjouit de ta force; comme ton secours le remplit d'allégresse!
Tu lui as donné ce que son cœur désirait, tu n'as pas refusé ce que demandaient ses lèvres…
4 - « My Heart Is Inditing » (« Mon cœur compose »)]
Cette pièce est une adaptation de versets du Psaume 45 et de Isaïe 49.
Mon chœur bouillonne d’une bonne parole ; je dis ce que j’ai composé au sujet du roi…





Jean-Sébastien Bach (1685-1750) est particulièrement connu par ses œuvres pour orgue. Au cours de ce concert, Patrice Bréfort interprétera 3 pièces de Jean-Sébastien Bach sur l’orgue historique de l’église:
Prélude en mi bémol majeur BWV 852 (du 1er livre du Clavier bien tempéré)
Choral « Christ unser Herr zum Jordan kam » BWV 684 (de la Clavierübung III)
Choral « O Mensch, bewein' dein' Sünde groß » BWV 622 (de l‘Orgelbüchlein)
Choral « O Mensch, bewein' dein' Sünde groß »





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire