Saint-Jean-de-Losne, charmante cité bourguignonne située en bord de Saône, premier port fluvial de plaisance en eau intérieure, au passé glorieux, est aimée des peintres, des vacanciers, des touristes et des plaisanciers. Nous tenons à elle, et c'est pourquoi nous avons décidé de vous parler de son patrimoine, de son histoire, des activités culturelles, associatives et sportives qui s'y déroulent. Soyez nombreux à nous lire. Merci. Pierre Marie et Michelle Guéritey

lundi 29 août 2016

Notre prochain concert dans le cadre de "Claviers d'été" à l'église de Saint Jean de Losne

Saint-Jean-de-Losne, église, dimanche 25 septembre à 17h30, concert orgue et trompes de chasse.
L’association Saône Nature & Patrimoine organise dans le cadre de « Claviers d’été » un concert orgue et trompes de chasse, avec 5 sonneurs : Hubert Heinrich, Matthieu Guillot, Florian Brunner, Christophe Thiollet et Didier Valdenaire, et Jean-Jacques Griesser à l’orgue historique de Saint-Jean-de-Losne.

Au programme des œuvres de Henry Purcell et Hubert Heinrich (transcriptions et arrangements J.J. Griesser) et à l’orgue Zachow, Eberlin et Lasceux.

Les sonneurs :
Le responsable du groupe est Hubert Heinrich  et le deuxième sonneur Matthieu Guillot.
Les trois autres sonneurs Florian Brunner, Christophe Thiollet et Didier Valdenaire, sont des jeunes sonneurs de Franche Comté, intéressés par le répertoire pour trompes et orgue, et mis en valeur à l’occasion de ce concert.
Hubert Heinrich, né en 1953 en Alsace, est initié très jeune à la trompe par son père, René, fondateur du Rallye trompes des Vosges. A quatorze ans, Hubert rejoint la formation comme chacun de ses cinq frères au même âge. Quelques années plus tard, il en devient le directeur musical. Sous son impulsion, le Rallye trompes des Vosges devient un formidable instrument de promotion de la trompe musicale. A l’appui de cet essor, la création d’innombrables fanfares de Maîtres et grandes fantaisies, de trois messes de Saint Hubert, ainsi que d’une quarantaine de pièces associant les trompes à l’orgue, à des chœurs… Enfin, Hubert Heinrich collabore avec le célèbre compositeur Pierre Thilloy, contribuant notamment à la création de son « Requiem à la licorne » et d’un « ballet équestre » en cinq actes.
Après une première œuvre en neuf parties pour orchestre de chambre et quatre trompes, Hubert vient d’achever avec le compositeur nordiste Nicolas Avinée, également pour orchestre de chambre et quatre trompes, une importante « Suite pour musiques de chasse »
Enfin, avec Jean Jacques Griesser, organiste-concertiste et compositeur ils viennent d’achever une vingtaine de pièces pour trompes et orgue. Hubert Heinrich participe encore à quelques rares concerts en France dont récemment à la cathédrale Saint Louis des Invalides et à Notre Dame de Paris.
Matthieu Guillot, jeune adepte de ce cuivre naturel, suit les pas de son aîné avec goût et une aisance peu ordinaire. Bercé dès son enfance dans les grandes musiques, notamment pour chœurs, il affectionne plus  particulièrement les grandes Messes de Mozart et son incomparable Requiem.
Cette fibre musicienne lui confère d’élégantes qualités d’expression avec la trompe associée à l’orgue. L’association de ces deux instruments nécessite une constante vigilance en raison des fluctuations naturelles de la trompe. A cet exercice, Matthieu Guillot, devenu depuis peu directeur adjoint du Rallye trompes des Vosges, démontre une excellente maîtrise de son art tant dans les grandes envolées « Tutti » que dans les mélodies douces et lentes.La région Franche Comté détient avec Matthieu Guillot les clefs d’une relève garantie de la belle trompe à l'échelon de la nation.
L'organiste
Jean-Jacques GRIESSER est Président des Amis de l’Orgue de Giromagny :  une souscription est en cours , afin de restaurer ce grand Verschneider de 30 jeux.
Originaire de Saint Maurice sur Moselle, Jean-Jacques GRIESSER étudie l’orgue, l’analyse et l’écriture musicale aux CNR de Nancy et Metz, où il obtient les plus hautes récompenses.
Jean-Jacques GRIESSER travaille l’orgue également avec André STRICKER à Strasbourg. Titulaire des Certificats d’Aptitude en Orgue et en Direction d’Etablissement d’Enseignement Artistique, il travaille d’abord au CNR et à la Faculté de Metz, puis devient Directeur à l’ENM d’Epinal (1984), puis enfin prend la Direction du Conservatoire de Belfort en 1998.
Auteur de nombreux arrangements vocaux, Jean-Jacques GRIESSER a composé également une dizaine d'oeuvres pour choeurs et orgue , orchestre d'harmonie, choeurs et orchestre symphonique , orgue cuivres et percussion et même une musique de film.
En retraite depuis plusieurs années, il poursuit néanmoins ses activités musicales : concerts d'orgue, direction et concerts avec les choeurs grégoriens de Giromagny, poursuite d'écriture musicale avec de nombreux arrangements (dont 18 récemment pour trompe et orgue)
Jean-Jacques Griesser est également Président d'Orgalie , Fédération des Orgues du Territoire de Belfort ainsi que des Amis de l’orgue de Giromagny . Avec les choeurs grégoriens , il oeuvre sans relâche depuis de nombreuses années pour la restauration de l’orgue Verschneider de l’église St Jean-Baptiste dont le projet est sur le point d’aboutir .

Jean-Jacques GRIESSER est Président des Amis de l’Orgue de Giromagny :  une souscription est en cours , afin de restaurer ce grand Verschneider de 30 jeux.
Entrée : libre participation aux frais. Rens. 03 80 79 08 33.