Saint-Jean-de-Losne, charmante cité bourguignonne située en bord de Saône, premier port fluvial de plaisance en eau intérieure, au passé glorieux, est aimée des peintres, des vacanciers, des touristes et des plaisanciers. Nous tenons à elle, et c'est pourquoi nous avons décidé de vous parler de son patrimoine, de son histoire, des activités culturelles, associatives et sportives qui s'y déroulent. Soyez nombreux à nous lire. Merci. Pierre Marie et Michelle Guéritey

mardi 29 mars 2011

Le papier peint Réveillon de l'Hôtel de Ville de Saint Jean de Losne

La ville de Saint Jean de Losne acquiert en 1829 l'hôtel particulier de la famille Hernoux pour y installer l’Hôtel de Ville. Au premier étage de cette maison se trouve le salon d'honneur (actuelle salle des mariages) qui est orné d'un magnifique papier dû à la maison Réveillon de Paris et qui date des années 1790.

Procédé de fabrication

Ce papier est imprimé "à la planche", feuille par feuille. Dans ce procédé, le motif correspondant à chaque couleur est gravé en relief sur une planche de bois (en général du noyer). On applique autant de planches sur la même feuille qu'il y a de couleurs dans le dessin.

Pose du papier peint «flottant» Le papier est collé sur un papier vert lui même collé sur une toile de jute tendue sur un cadre.


Décor Le décor est pré-classique. Chaque panneau forme un ensemble dit "à la paire" avec soit des lions, soit des sphinges (féminin de sphinx) et tout un décor floral, avec de magnifiques bouquets, des insectes, des oiseaux, des dauphins.


On appelle ce type de papier " papier peint à arabesques" .

On trouve ce motif dans l'Antiquité (Pompéi) mais il revient à la mode à la Renaissance puis à partir des années 1770.

Le musée du papier peint de Rixheim en donne une définition intéressante :

"Il se caractérise par un axe vertical le long duquel médaillons et rinceaux d’échelles diverses s’organisent dans un jeu savant de pleins et de vides, sans autre souci que la séduction graphique".

Chaque panneau est complété par "une bordure". Les couleurs (d'origine minérale) ont conservé toute leur fraîcheur.

La manufacture Réveillon

La maison Réveillon, d'un très haut niveau de qualité, est parisienne et obtient en 1783 le privilège de manufacture royale. C'est depuis les jardins de sa propriété (La Folie Titon) que s'envole la première montgolfière habitée. La manufacture subit en 1789 les émeutes révolutionnaires puis reprend malgré tout ses activités mais en 1792 elle est vendue à Jacquemart et Bénart. C'est une des plus célèbres manufactures de papier peint. L'actuelle maison Zuber a conservé beaucoup de planches de cette manufacture et peut refabriquer à la demande aujourd'hui des panneaux Réveillon, notamment les paires de lions, sphinx ou sphinges.Un ensemble unique

L'intérêt du papier Réveillon du Salon d'honneur de la mairie de Saint Jean de Losne est incontestable car c'est un des seuls exemples en France d'une pièce entièrement ornée de ce papier magnifique. Il est en assez bon état de conservation, montre quelques tâches d'humidité ; conservé à l'abri de la lumière, il est encore un beau sujet d'émerveillement pour les visiteurs de passage. On peut signaler également dans ce salon d'honneur un lustre imposant du XIXe s., de la verrerie du Creusot (on peut voir encore son équipement au gaz), des hauts de portes en stuc dans le style d’Attiret, représentant les 4 saisons, et également deux muses (de la musique : Euterpe et de la poésie : Thalie).

Michelle et Pierre Marie Guéritey

©Photos Michelle Guéritey

1 commentaire:

  1. Très belle description et explication sur ce magnifique papier peint de la maison Réveillon.

    RépondreSupprimer