Saint-Jean-de-Losne, charmante cité bourguignonne située en bord de Saône, premier port fluvial de plaisance en eau intérieure, au passé glorieux, est aimée des peintres, des vacanciers, des touristes et des plaisanciers. Nous tenons à elle, et c'est pourquoi nous avons décidé de vous parler de son patrimoine, de son histoire, des activités culturelles, associatives et sportives qui s'y déroulent. Soyez nombreux à nous lire. Merci. Pierre Marie et Michelle Guéritey

lundi 7 janvier 2013

Opération « vitrines en fête » à Saint Jean de Losne


A Saint-Jean-de-Losne, les commerces ferment les uns après les autres… on le constate, certains le déplorent, d’autres ricanent…
Cette situation n’a malheureusement rien d’exceptionnel : partout, les centres-villes se vident de leurs petits commerces au profit des zones périphériques où se concentrent les grandes surfaces et les galeries marchandes. Seuls subsistent des services : banques, assurances, agences immobilières, pharmacies, optique, coiffeurs, fleuristes, quelques marchands de vêtements …
Seulement, le cas de Saint-Jean-de-Losne est particulier : le « centre ville », c’est la totalité du territoire de la commune : 36 ha, une des plus petites communes de France et cependant une ville, chef-lieu de canton, avec les charges inhérentes.
Autour du centre historique de Saint-Jean-de-Losne, l’ensemble Losne, Saint-Jean-de-Losne, Echenon et Saint-Usage forme aujourd’hui une agglomération de plus de 5000 habitants. Saint-Jean-de-Losne est aussi le premier port français pour la plaisance fluviale, grâce au bassin de la « gare d’eau » de plus de 8 ha, partagé avec Saint-Usage.
Dans cette agglomération, il y a des restaurants, des entreprises artisanales, des exploitations agricoles, une gare, un collège, un centre de secours, une gendarmerie, des écoles primaires dans chaque village… Saint-Usage a développé une zone commerciale attractive, Losne a aussi son super marché et Saint-Jean-de-Losne a conservé le sien, indispensable aux personnes âgées et aux touristes qui stationnent sur la Saône et la gare d’eau.
En résumé, ce territoire proche de Dole et de Dijon aurait tout pour être prospère, mais l’émiettement en quatre communes disperse les énergies et les moyens. Il suffirait de peu de choses …le patrimoine historique, naturel, fluvial est attractif, les loisirs nautiques et les activités dans la nature attirent de plus en plus de touristes.
Dans cette perspective, l’action de l’office de Tourisme (Corinne, Office de tourisme Rives de Saône, antenne de Saint-Jean-de-Losne) mérite d’être soulignée. Avec l’accord des propriétaires sollicités par la municipalité, les vitrines de commerces à vendre ou à louer ont été animées par des décors de fête. Une fresque et des dessins ont été réalisés dans ce but par les enfants le 25 novembre à l’occasion du Noël des jouets ; ont participé aussi : les enfants du périscolaire, la bibliothèque pour tous, Robert Gauthier (girouettes en cuivre), le dessinateur Sylvio Fonseca.


Ces vitrines vides peuvent rapidement accueillir de nouvelles boutiques, renseignez-vous à la mairie de Saint-Jean-de-Losne…. http://www.stjeandelosne.fr/

Plusieurs commerçants ont aussi décoré leurs vitrines, … il suffit de peu de choses pour animer les rues...
© Texte et photos Pierre Marie Guéritey

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire